J'y suis!

culino version

 

 

blogs de cuisine

 

 

Top blogs de recettes

Partenariats

Scrapcooking.jpg

 

logo-Silikomart-copie-6.JPG 

Logo-risogallo copie

reunion-boutik-logo

 

logo mon fournil

 

LOGO-fée régime 

 

Conserverie La Perle Des Dieux

 

-logoCRISTAUX 

LOGO CF 2 

 

 

Bien manger


 



 

Recommander

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Dimanche 20 mai 2007 7 20 /05 /Mai /2007 15:05
Ingrédients :
- 200g de farine complète
- 3 œufs
- 1 yaourt nature
- 4cs d’huile d’olive
- 1dl de lait
- 6 à 10 tomates séchées
- Basilic frais
- Feta
- 1 sachet de levure
- Pignons de pin
- Flocons d’avoine pour décorer
 
Histoire d’oublier nos vacances ratées, nous avons choisi, vendredi, voyant une météo plus clémente, d’emmener notre fils voir les animaux de Thoiry. Avant de partir, j’ai préparé ce cake pour le soir, car je sentais bien que nous serions tous « crapoutch » et que je n’aurai pas envie de faire à dîner... Et, en effet, après plusieurs heures de vadrouille auprès des animaux (la partie en voiture est finalement plus rapide que l’autre parc, et nous étions trop fatigués ensuite pour faire le château, c’est pour dire), j’étais ravie d’avoir tout prévu avant de partir...
 
Dans un saladier, faire un puits dans la farine et y déposer les oeufs. Rajouter la levure, puis l'huile, le yaourt et le lait.
Mélanger le tout. Rajouter la feta coupée en dés, les tomates, les pignons et le basilic finement hachés. Bien mélanger.
Répartir la préparation dans un moule à cake. Parsemer de quelques flocons d'avoine pour décorer.
Faire cuire à 200 °C pendant 40 minutes environ.
Léonine proposait de mettre un yaourt à la place de l’huile (1dl au départ tout de même). Tant qu’à mettre de la feta, j’ai joué le jeu jusqu’au bout en mettant un yaourt au lait de brebis. C’est vrai qu’on y pense rarement, et pourtant, c’est si bon...
 
Servi froid, en assiette fraîcheur, ce cake était parfait. Ça sentait l’été (qui n’est toujours pas à l’horizon, mais on peut rêver, non ?)...
La recette (en gras) est tirée du blog de Léonine.

Publié dans : Tartes & cakes salés - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 17 mai 2007 4 17 /05 /Mai /2007 15:39
Ingrédients :
  • 25g de maïzena
  • 50g de cacao Van Houtten
  • 80g de sucre
  • 50 cl de lait
Après une semaine en Bretagne qui, quoique pluvieuse à outrance s’est révélée fort agréable (et fatigante, mais ça, on a qu’à dormir moins tard et pas faire d’enfants qui nous réveillent tôt...), nous sommes rentrés, puis repartis aussitôt à la montagne. Un temps magnifique nous attendait et nous laissait présager de superbes vacances en famille. Après un week-end de balades, foot en montagne (en montant, ça, c’est du sport), vélo et jeux, nous étions aux anges... Alors, quand le lundi est arrivé, nous avons été fortement déçus : pluie toute la journée, puis orage, puis grêle... et cet éternel brouillard qui descendait du sommet vers nous comme de la lave jusqu’à ce qu’on ne se voit plus les uns et les autres à moins d’un mètre... Nous, encore, on se serait bien mis sous les couvertures en attendant que ça passe avec un bon bouquin, mais c’était sans compter sur notre fils qui finissait par s’ennuyer dans un appartement qui n’était pas le sien... Nous avons regardé la météo qui ne nous a rien laissé présager de bon, et nous sommes allés nous coucher. Le lendemain, en ouvrant les stores, j’avoue que nous avons été surpris, car tout était blanc. Et oui, il y a un mois, nous avions des températures dignes d’un mois d’août, et là, il neigeait !!! Ça, nous ne l’avions pas prévu, mais alors là, pas du tout !!! Après de nombreuses hésitations, de la neige en continue et un brouillard toujours incessant, nous avons pris la décision de rentrer chez nous... On ne peut pas dire qu’ici, le temps soit plus stable, mais au moins, on est dans notre cocon, et on s’organise des petites sorties en famille pour ne pas être trop dégoûtés de nos vacances ratées (de chez ratée, c’est vraiment la première fois que ça nous arrive, on pensait quand même, qu’en 15 jours, on aurait un peu de beau temps...).
 
Je me remets donc à mes recettes. J’ai retrouvé celle-ci dont je ne vous avez pas parlé, et qui est plutôt réconfortante après toutes ces émotions...
Mélangez tous les ingrédients solides et délayez avec le lait froid.
Mettez le tout dans une casserole et faites chauffer jusqu'à ce que la crème épaississe (environ à la première ébullition).
Et voila c'est fini, filmez maintenant la crème pour éviter la formation d'une peau sur le dessus, laissez refroidir et versez dans de petits ramequins.
 
À la vue de cette recette, je m’étais dit que ça allait encore déplaire à ma balance, et au final, pas du tout : le cacao n’est pas sucré et 80g de sucre pour 6 desserts, ce n’est pas énorme du tout. Alors, pourquoi se priver d’une telle gourmandise ? Et ne me dites pas que le temps vous manque, je vous dis qu’en 5 minutes, montre en main, c’est prêt !!! Le plus dur sera d’attendre que ça refroidisse...

 

La recette (en gras) est tirée du blog Mes p’tites gourmandises.
 

Publié dans : Yaourts, crèmes et glaces - Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Samedi 5 mai 2007 6 05 /05 /Mai /2007 09:19
Ingrédients :
-          70g de salami
-          30g d’olives vertes dénoyautées
-          1cs de concentré de tomates
-          1 rouleau de pâte à petits pains (250G) 1 pâte à pain
 
Suite à mon dernier post, vous allez donc savoir... Je n’avais pas envie de salé, car j’étais très fatiguée ces derniers temps, et que je ne prenais le temps de cuisiner vraiment que pour les goûters du week-end... Et si j’étais fatiguée, c’est parce que je travaillais non-stop depuis septembre. Vous me direz que je ne suis pas la seule, mais là, je sentais la fin de mon contrat approcher, et donc les vacances avec (lundi, et vous avez vu le temps, il pleut, évidemment !!!), et mon corps en ressentait d’autant plus la fatigue...
 
Mardi, c’était mon dernier jour. Avec quelques collègues, nous avions décidé de nous faire un petit repas. Ayant vu cette recette pour l’apéro, je me suis donc chargée de cette partie.
 
Couper le salami et les olives en petits cubes et les mélanger avec le concentré de tomates.
Poser du papier sulfurisé sur une plaque.
Retirer la pâte de la boîte Étaler votre pâte, la partager en 5 tranches. Couper chaque tranche en quatre.
Façonner des billes de pâte et les poser sur la plaque. Faire un léger creux du doigt dans chaque bille et y placer un peu de farce.
Presser les bords de la pâte et mettre les minis pains au four préchauffé. Faire cuire environ 10 minutes. Laisser refroidir.
 
   
Le livre est traduit de l’allemand, je pense donc que la « pâte à petits pains », vous pouvez la trouver en Allemagne, mais personnellement, j’ai fait ma pâte... (300g de farine, 210ml d’eau, 1cc de sel, 2cc de levure).
 
Bref, revenons à notre petit déjeuner de mardi... C’était super sympa. Une collègue avait fait une succulente tarte aux légumes, et une autre collègue une tout aussi excellente tarte aux poires (je veux bien les recettes, les filles !)... Le repas terminé, je retourne à mon bureau, bien décidée à finir quelques trucs avant mon départ quand... une main se pose sur moi, me disant de rester assise et de ne plus bouger. Je me retourne, et je vois à peu près la moitié du cabinet qui me sourit, là, dans mon bureau. Ils me tendent des cartes et un gros, gros paquet... Vous voulez savoir ce qu’il y avait dans ce paquet ? Regardez donc par vous-mêmes !!!
 
J’étais très émue. Je ne pensais pas qu’en huit mois, on pouvait entrer à ce point dans la vie des autres. Merci encore à tous ceux qui m’ont appréciée et m’ont offert ce souvenir de cette expérience. Vous trouverez donc rapidement des recettes adaptées à ce beau plat (après nos vacances, bien sûr).
 
Quant à la carte, je crois qu’ils m’ont vraiment bien cernée, non ???
 
Pour en revenir aux petits pains, ils étaient vraiment très bons. J’ai mixé rapidement tous les ingrédients. Et une fois la pâte prête, c’est vraiment très rapide. J’ai pu faire à peu près 25 petits pains, et il n’en est pas resté un seul (j’avais dû les mettre au frais vu que je les avais fait la veille, et j’avais peur que ça durcisse, mais pas du tout).
 
La recette (en gras) est tirée de Cuisine pour les enfants (Les plaisirs de la table). 

Publié dans : Apéro - Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Jeudi 3 mai 2007 4 03 /05 /Mai /2007 15:16
Ingrédients :
-          1 litre de lait
-          1 yaourt entier nature
-          200g de Werther’s Original
-          10cc de sucre blond
Dans la série j’ai envie de faire des trucs sucrés et pas salés (les choses vont vite changer, ne vous en faites pas, et vous comprendrez vite pourquoi), je demande les yaourts !!! Et oui, encore, mais lorsque vous aurez flânés sur le blog de Samania, vous aurez aussi d’en faire et d’en faire encore. Alors, j’ai profité des Werther’s que ma tante nous a donnés (pour ne pas les manger elle, sympa la tante, non ?) pour tester cette nouvelle recette. Les Werther’s que j’avais n’étaient pas mous, comme dans la recette de Samania, j’ai donc du les laisser plus longtemps dans le lait bouillant, mais à part ça, je ne pense pas que ça change grand-chose...
 
Mettre le lait dans une casserole avec les caramels et faire bouillir 2 minutes.
Laisser refroidir complètement.
Fouetter manuellement le yaourt et ajouter le lait refroidi et le sucre.
Fouetter vivement pour bien mélanger.
Remplir les pots et laisser en yaourtière pour 10 heures puis au frais au moins 4 heures.
 
Par prudence, je n’ai mis que la moitié du sucre : les caramels étant du sucre par excellence, je n’avais pas trop envie d’en rajouter. La prochaine fois, je n’en mettrai pas du tout, car ça l’était encore un peu trop (à mon goût). En tous cas, c’était excellent : une gourmandise à dévorer et à servir bien fraîche !!! (mais attention aux calories, faudrait pas en abuser non plus...)
 
La recette (en gras) est tirée de La yaourtière de Samania.

Publié dans : Yaourts, crèmes et glaces - Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Samedi 28 avril 2007 6 28 /04 /Avr /2007 13:04
Ingrédients :
 
- 200g de purée de betterave
- 350g de farine
- 1/ cc de levure
- 1cc de cannelle
- 1cc de noix de muscade
- Une pincée de gingembre en poudre
- 2 oeufs
- 175 g de sucre roux
- 5cl d'huile végétale
- 10cl de compote de pomme
- 300g de flocons d'avoine
- 100g de fruits secs et/ou séchés
 
Comme le titre des cookies aux betteraves n’avait pas fait chaviré le cœur (et les papilles) de mes petits cousins, je les ai fait le lendemain pour aller prendre un thé chez une amie, qui elle, ne rechigne pas à goûter mes biscuits bizarres...
 
Préchauffer le four à 190°
Préparer la purée de betterave en mixant des betteraves cuites.
Mélanger farine, levure, sel et épices dans un récipient.
Dans un saladier travailler les oeufs avec le sucre et incorporer l'huile et la compote de pomme. Ajouter le mélange précédent, les flocons d'avoine et tous les autres ingrédients.
Mélanger pour obtenir une pâte homogène et déposer des petits tas sur une plaque à pâtisserie.
Mettre au four 12 à 15 minutes.
 
Je n’ai mis que 100g de flocons d’avoine, car je n’en avais plus assez (mais j’en ai racheté ce matin, pour ne pas en manquer, pas d’inquiétude !!!)... J’ai donc eu, au final, des cookies plus moelleux que ce qui était prévu, mais ils étaient excellents ! C’est marrant, car on a tous trouvé qu’ils avaient un petit goût de pain d’épices. Je qui m’a évidemment donné envie de m’y essayer...
 
Par contre, les proportions sont énormes. Avec cette préparation, j’ai pu faire deux plaques et demi de mon four (le grand)... Il m’en restait donc suffisamment pour faire tester mes collègues le lundi venu (et pour pas mal de petits déjeuners ensuite). J’ai fait le tour des bureaux (enfin, pas tous, mais bon... enfin... vous comprenez quoi...) pour faire ma petite distribution, tout en les prévenant quand même de ce qu’il y avait dedans. Certains avaient déjà testés mes muffins à la carotte, et n’avaient pas été (à ma connaissance) malades ensuite... Ce qui nous a bien fait rire (ben oui É., je suis bien obligée de le dire), c’est que l’une de mes collègues l’a mangé… EN ENTRÉE !!!! J’avais dit qu’il y avait de la betterave, elle ne pensait donc pas que c’est un dessert... Enfin, ce n’est qu’une anecdote. C’est cookies étaient donc très bons, et j’ai déjà ma petite idée sur le prochain test de légumes dans mes desserts à piquer à Mathilde… (mais ça, vous le saurez en temps voulu)... 
 
La recette (en gras) est tirée du blog d’Omelette.

Publié dans : Biscuits & gâteaux - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés